Le Jury du FIFSJDL2021
Le Jury du FIFSJDL2021

press to zoom
1/1
Thierry Klifa, Président du Jury

Réalisateur, scénariste, metteur en scène

Passionné de cinéma, Thierry Klifa entre à Studio Magazine en 1991 et travaille comme critique et journaliste de cinéma jusqu’en 2003. Durant cette période, il interviewe les plus grandes stars françaises et visite les tournages de leurs films. En 2001, il s’essaye avec succès à la réalisation avec un premier court métrage, Émilie est partie avec Danielle Darrieux, Sandrine Kiberlain et Michaël Cohen. En 2004 on découvre son premier long métrage, Une vie à t’attendre, qui réunit Nathalie Baye, Géraldine Pailhas et Patrick Bruel. Suit en 2006 Le héros de la famille avec Catherine Deneuve, Emmanuelle Béart, Valérie Lemercier, Miou Miou, Claude Brasseur, Géraldine Pailhas, Gilles Lelouch... et toujours Michael Cohen ! En 2011, il retrouve Catherine Deneuve pour Les yeux de sa mère où il dirige à nouveau Géraldine Pailhas et découvre Marina Foïs, Marisa Parede et Nicolas Duvauchelle qu'il retrouve en 2017 sur Tout nous sépare avec encore Catherine Deneuve, Diane Kruger et le rapper Nekfeu. Thierry Klifa est également le réalisateur de deux documentaires : 30 ans de César (coréalisé avec Thierry Chèze) et André Téchiné, cinéaste insoumis, magnifique portrait de réalisateur dont on sent l'influence dans ses films. Thierry Klifa est également le coscénariste de Bus Paladium de Christopher Thompson.. En 2011, il s'essaie à la mise en scène de théâtre avec  Fanny Ardant dans la pièce L’année de la pensée magique. Une comédienne qu'il a dirigé à nouveau sur les planches avec succès en 2014 pour Des journées entières dans les arbres et en 2016 dans Croque-monsieur.

Photo © Céline Nieszawer

Thierry Klifa ©Céline Nieszawer.png
Nadège Beausson-Diagne

Actrice, réalisatrice, autrice

 

Nadège Beausson-Diagne est une actrice réalisatrice autrice. Elle travaille aussi bien avec Valérie Lemercier (Marie Francine), Dany Boon (Bienvenue chez les Ch'tis, Rien à déclarer), Nadège Loiseau (Le petit locataire), Jean-Luc Godard (Film Socialisme) ou Jérôme Bonnell (Par dessus l'épaule de Jonas et bientôt Chère Léa). A l'initiative du #metoo dans le cinéma africain #MemePasPeur , elle milite pour lutter contre les violences sexuelles notamment la pédocriminalité. Cette année elle réalise des courts-métrages avec des habitants et habitantes de quartiers populaires en Guadeloupe pour continuer son engagement militant pour lutter contre les stéréotypes et le racisme. Coautrice avec Aïssa Maïga et d autres actrices noires et métisses de Noire n'est pas mon métier elle fait de sa vie artistique une réalité de son militantisme.Elle travaille actuellement à l écriture de son premier documentaire.

 

Capture d’écran 2021-09-10 à 11.29.48.png
Lolita Chammah

Actrice, réalisatrice

Lolita Chammah débute sur les écrans à l’âge de quatre ans dans Une affaire de femmes de Claude Chabrol et Malina de Werner Schroeter. Onze ans plus tard, elle rencontre la réalisatrice Laurence Ferreira Barbosa qui lui propose un des rôles principaux de son film La Vie moderne.

La comédienne fait ensuite des études littéraires, tout en suivant des cours de théâtre dans différents conservatoires parisiens. Elle enchaîne les tournages de nombreux films, notamment sous la direction de Claire Denis (L’Intrus, 2004), Mia Hansen-Løve (Après mûre réflexion, 2004), Marc Fitoussi (La Vie d’artiste, 2007 et Copacabana, 2010), Claire Simon (Les Bureaux de Dieu, 2008), Louis Garrel (Petit tailleur, 2010), Benoit Jacquot (Les Adieux à la reine, 2012), Sophie Letourneur (Les Coquillettes, 2013 et Gaby Baby Doll, 2014) et plus récemment Élise Girard (Drôles d’oiseaux, présenté en 2017 au Festival), Laetitia Masson (Aurore, 2018), Julian Schnabel (At Eternity’s Gate, 2018) et Christophe Le Masne (Moi, maman, ma mère et moi, 2019). 

Elle a écrit et réalisé un premier court métrage À cause d’elles avec notamment Clothilde Hesme.

Elle alterne ainsi le cinéma et le théâtre, avec Coline Serreau qui l’a dirigée dans L’école des femmes où elle jouait le rôle d’Agnès et a interprété Salomé d’Oscar Wilde à la comédie de Genève et à Paris, Rabbit Hole de David Lindsay-Abaire aux côtés de Julie Gayet et pour Isild Le Besco qui a mis en scène un spectacle tiré de son livre S’aimer quand même à la Ménagerie de Verre. Elle était dans un monologue d’après les Fragments de Marilyn Monroe, tous écrits de sa main. Lolita Chammah était récemment sur les planches dans La Visite, un monologue mis en scène par Anne Berest au théâtre du Rond-Point, dans le téléfilm 100% bio de Fabien Onteniente aux côtés de Didier Bourdon et dans la quatrième saison de la série Dix pour Cent.

On pourra la retrouver prochainement dans L’Ombra di Caravaggio, le nouveau film de Michele Placido. Elle vient de finir le tournage du premier film de Lisa Diaz, Zone libre et commencera bientôt celui du prochain film de Valeria Bruni Tedeschi. Aimant varier les univers, son coté hétéroclites l’amène aussi à écrire des chansons avec l’envie de pouvoir les interpréter.

0K9A3417.JPG
Florence Loiret Caille

Actrice

Florence Loiret Caille a grandi en Egypte et surtout en Indonésie. Arrivée en France à 16 ans, sa passion du jeu lui est révélée le jour où elle assiste à une représentation des Atrides d’Ariane Mnouchkine au Théâtre du Soleil. Elle s’inscrit alors dans un Conservatoire de la banlieue parisienne. C’est en passant une audition sur les conseils de son professeur qu’elle rencontre un agent à 17 ans et fera ses premiers pas dans le film Seule d’Erick Zonca. Parallèlement à des études de lettres, elle alternera les tournages et les pièces de théâtre jusqu’à faire de sa passion son métier. 

On l’a vue chez Martine Dugowson, Benoît Jacquot ou Michael Haneke (Code inconnu et Le Temps du loup). En 2000 on l’a découverte dans la saison 4 de la série Une famille formidable. Puis en 2001, dans Trouble Every Day de Claire Denis, avec qui elle a tourné ensuite Vendredi soir, L’intrus et Les salauds. Elle a également fait plusieurs films avec avec Jérôme Bonnell : Le Chignon d'Olga, J'attends quelqu'un et La Dame de trèfle. Elle a été également dirigée par la regrettée Sólveig Anspach dans Queen of Montreuil en 2013 et L'Effet aquatique en 2015. Et on la verra bientôt dans Les jeunes amants - projet de Sólveig Anspach réalisé par Carine Tardieu. Florence Loiret Caille est aussi, bien sur, Marie-Jeanne, l’un des personnages principaux de la série Le bureau des légendes. On l’a verra bientôt dans les séries H 24, Les combattantes et Visitors.

FLORENCE LOIRET CAILLE.jpeg
Christophe Rossignon

Producteur

Après un parcours d’ingénieur, Christophe Rossignon rejoint en 1990 la société Lazennec, créée par Alain Rocca et Adeline Lécallier. Il y produit 10 courts métrages, dont ceux de Mathieu Kassovitz et de Tran Anh Hung, puis devient associé de Lazennec et passe au long métrage, avec notamment La Haine de Mathieu Kassovitz et L’odeur de la papaye verte de Tran Ang Hung.

En 1999, Lazennec et lui se séparent et Christophe Rossignon s’associe avec Philip Boëffard pour créer Nord-Ouest. La ligne éditoriale de production se structure dès le début autour de choix forts et éclectiques : genres cinématographiques variés, prises de risques, comédies familiales et humaines, fresques historiques, films engagés à dimension politique… Christophe et Philip sont aussi fidèles à leur instinct qu’à leurs réalisateurs : Christian Carion, Philippe Lioret, Vincent Garenq ou encore Michel Ocelot deviennent des figures récurrentes de la maison Nord-Ouest, qui laisse pour autant la porte ouverte à d’autres talents, comme Nils Tavernier, Stéphane Brizé, Edouard Bergeon.

22 ans plus tard, Nord-Ouest affiche une filmographie de plus de cinquante films produits ou coproduits (dont Suprêmes d'Audrey Estrougo), et a intégré un troisième producteur associé, Pierre Guyard (Les Combattants, Ce sentiment de l’été, Mi iubita mon amour…). La société compte également un département documentaire et développe désormais des projets audiovisuels.

CHRISTOPHE ROSSIGNON.png