Michèle Laroque

Le partage permanent 

 

Elle sourit tout le temps, répond à tous les signes de connivence de la part des simples cinéphiles, bref elle est heureuse d’être là. Pourtant venir à Saint-Jean-de-Luz une semaine dans un jury de festival pourrait paraître être en contradiction avec un calendrier annuel hyperchargé. Pas du tout pour elle. « On est, dit-elle, dans un métier incroyable. Même si on a des soucis, on est sur une autre planète. C’est plus facile de les vivre que quand on est en prise avec la vraie vie. Quant on fait quelque chose qu’on aime il est difficile de faire la tête ».

 

Bien sûr qu’elle va au cinéma souvent mais là, en tant que jury, c’est différent. « Quand je vais à une séance, je regarde le film et après… dit-elle. Là c’est le rythme qui est différent. On voit deux ou trois films par jour. On est comme en immersion. En plus quand on a un président comme Xavier Beauvois qui est un bon vivant ça compte. Sa façon d’aborder le cinéma est exceptionnelle. Et il y a les autres membres du jury. C’est toujours enrichissant de croiser des gens du métier ». Mais surtout, pour elle « un festival est une vraie plongée dans le public, c’est l’idéal ».

 

 

On sent poindre une exigence dans la vie de Michèle Laroque : le partage. Parfaitement souligné par une anecdote. Elle a été très convaincante au théâtre dans « Mon brillantissime divorce ». Pas un bon souvenir pour elle : « Je n’ai pas aimé parce que j’étais seule sur scène, dit-elle. Là aussi j’ai besoin de partager avec des copains ». Comme Pierre Palmade avec lequel elle a fait un premier énorme succès (« Ils s’aiment » suivi d’un second (« Ils se sont aimés »). Le public en a redemandé et les comédiens aussi d’où le numéro 3, « Ils se re-aiment ». Qui ne sera peut-être pas le dernier. « C’est moi qui ait relancé la machine, dit Michèle. Pour le plaisir de travailler avec Pierre et de jouer. On peut imaginer un numéro 4 qui pourrait être un best-off des trois premiers… »

 

Le partage c’est encore ce qui a guidé sa dernière idée : la co-production via internet de son futur projet de film (pour l’instant appelé « Jeux Dangereux » autour d’un scénario qu’elle a écrit avec Laurence Katrian (future réalisatrice). « Le projet est sorti de ma tête et je porte tout, dit-elle. Ce n’est pas une affaire d’argent car je l’aurai trouvé assez facilement. Mais je voulais amener des gens sur notre planète. Il y a déjà plus de 2 000 co-producteurs. Ils seront invités sur le tournage (mars 2015 espéré). J’ai déjà convié deux d’entre eux à monter les marches avec moi au Festival de Cannes. Tous ces partenaires auront droit chaque jour au making off du tournage. Je suis très enthousiaste et on a encore plein d’idées. D’ailleurs on peut toujours nous rejoindre. L’adresse : monfilmavecmichele.com ».

 

Michéle Laroque est débordante de vie. Sa filmographie est impressionnante. Ses passages au théâtre et à la télévision aussi. Elle a eu d’innombrables nominations mais … jamais de prix. « Jusqu’ici cela m’importait peu, confie-t-elle. Le bonheur de l’accueil me suffisait. Mais je viens enfin d’être primé dans un Festival à La Rochelle et j’ai changé d’opinion. Je viens de m’apercevoir que cela me faisait plaisir d’avoir un prix ».

 

Elle peut être remerciée d’avoir trouvé un moment dans un emploi du temps incroyable pour venir à Saint-Jean. « C’est presque des vacances pour moi, dit-elle. Je ne suis pas une boulimique du travail mais j’adore ça. Alors je trouve du temps pour tout. C’est un tel bonheur de raconter des histoires. Et si on touche des gens le bonheur est partagé ». On vous l’a dit : toujours le partage…

PROJECTION
CINEMA LE SELECT

STAFF

NEWSLETTER

RESTEZ EN CONTACT :

29 Boulevard Victor Hugo
64500 Saint-Jean-de-Luz

Xabi Garat
05 59 85 80 81 contact@cineluz.fr

www.cineluz.fr

INFORMATIONS :

Office du Tourisme

TEL : 05 59 26 03 16

www.saint-jean-de-luz.com

Découvrez toute l'équipe de l'organisation

RELATIONS PRESSE

Laurent Renard
  • w-facebook
  • YouTube Clean
  • Twitter Clean
  • Instagram Clean

PRESSE

VISUELS  A TELECHARGER  :