Reprise-en-main_4K_07©ELZEVIRFILMS
Reprise-en-main_4K_07©ELZEVIRFILMS

press to zoom
Reprise-en-main_4K_06©ELZEVIRFILMS
Reprise-en-main_4K_06©ELZEVIRFILMS

press to zoom
Reprise-en-main_4K_02©ELZEVIRFILMS
Reprise-en-main_4K_02©ELZEVIRFILMS

press to zoom
Reprise-en-main_4K_07©ELZEVIRFILMS
Reprise-en-main_4K_07©ELZEVIRFILMS

press to zoom
1/7

Comme son père avant lui, Cédric travaille dans une entreprise de mécanique de précision en Haute-Savoie. L’usine doit être de nouveau cédée à un fonds d’investissement. Epuisés d’avoir à dépendre de spéculateurs cyniques, Cédric et ses amis d’enfance tentent l’impossible : racheter l’usine en se faisant passer pour des financiers !

Gilles Perret.png

REPRISE EN MAIN

Synopsis

Séance Spéciale Hors Compétition / France / 1h47

Interprètes

Pierre Deladonchamps, Laetitia Dosch, Grégory Montel, Vincent Deniard, Finnegan Oldfield, Samuel Churin, Marie Denarnaud...

Musique : Léon Rousseau

Production : Marie Masmonteil (Elzévir films), Denis Carot et Ulysse Payet

Distribution : Jour2fête

Équipe

Réalisation : Gilles Perret

Scénario : Gilles Perret, Marion Richoux, Raphaëlle Desplechin avec la collaboration de Claude Le Pape

Image : Eva Sehet

Montage : Cécile Dubois

Son : Nicolas Joly et Thomas Besson

Les échos du directeur artistique

En cette période de supers profits, de géants du commerce ou d'internet qui s'exonèrent d'impôts et de fonds de pension qui ruinent les entreprises, qu'il est réjouissant de voir Reprise en main. Cette version "ouvrière" de L'arnaque, cet Ocean's Eleven savoyard, est une comédie sociale qui fait espérer en "un monde  de demain" plus juste. Un vrai plaisir doublé de celui de retrouver Pierre Deladonchamps, Gregory Montel ou Laetitia Dosch. 

Le réalisateur :
Gilles Perret

Gilles Perret est né en juin 1968 en Haute Savoie où il vit toujours. Fils d’ouvrier, il a fait des études d’ingénieur. Il a travaillé dans les usines de la vallée de l’Arve en Haute Savoie en début de carrière avant de se tourner un peu par hasard, puis par conviction, vers l’audiovisuel et le cinéma. Réalisateur de nombreux films documentaires, la plupart à caractère social et humaniste, il met en avant les gens de peu. L’Histoire sociale est au cœur d’une partie de son œuvre avec des films qui génèrent encore et toujours de nombreux débats en salles. Son premier film sorti au cinéma en 2006, Ma mondialisation, se passait déjà dans la vallée de l’Arve, racontant l’histoire des patrons des PME et de la délocalisation de leurs entreprises. Ce film est désormais inscrit dans les manuels scolaires d’économie. Reprise en main est sa première œuvre de fiction qu’il a co-écrite avec Marion Richoux, sa compagne dans la vie.