PREMIÈRE française

MARCHE

OU CRÈVE

FRANCE

Réalisation : Margaux Bonhomme

Sortie : 5 décembre 2018

Durée : 1h30

Synopsis

Adolescente fougueuse et passionnée, Elisa souhaite profiter de l’été dans la maison familiale du Vercors où elle a grandi. Elle est sur le point de partir et de voler de ses propres ailes, mais c’est sa mère qui s’en va et la laisse seule avec son père pour s’occuper de sa sœur handicapée. Une responsabilité de plus en plus lourde qui la fait basculer de l’amour à la haine, jusqu’à perdre pied.

La réalisatrice

 

 

Née en 1974 à Paris, Margaux Bonhomme commence à photographier à l’âge de 14 ans. Elle travaille auprès de photographes de Magnum et de Rapho qui lui permettent de découvrir le reportage, mais c’est par le cinéma, à la London Film School, qu’elle acquiert la maîtrise technique de l’image. Quand elle revient en 1998 à Paris, elle devient directrice de la photographie en fiction et en publicité.

Pendant ce temps, la photographie reste une intime compagne. Elle expose son travail photographique personnel à Paris et à Arles, et participe à de nombreux concours internationaux.

Depuis 2005, elle réalise ses propres films. Son premier court métrage, Un certain dimanche, raconte une chronique amoureuse entre deux jeunes adolescentes et lui permet d’aborder les thèmes qui la touchent particulièrement : l’inquiétude, la rupture, et la fin de l’enfance. Le film est sélectionné dans les festivals à travers l’Europe, et prix du public au festival de Pontault Combault.

Interprètes

Diane Rouxel, Cédric Khan, Jeanne Cohendy, Pablo Pauly, Agathe Dronne...

Scénario

Margaux Bonhomme

 

Production

Avenue B

 

Image

Julien Roux

 

Décors

Damien Rondeau

 

Son

Frédéric Dabo, Najib El Yafi, Benjamin Laurent

 

Montage

Vincent Delorme

 

Musique

Pascal Humbert

 

Distribution

Nour Films

2010 - present

2010 - present

Puis, elle écrit et réalise La voix de Kate Moss, une comédie qui critique l’image de la femme véhiculée en publicité, milieu où elle exerce désormais en tant que réalisatrice. Prix du public au festival du film de Montpellier. En 2011, elle réalise un court documentaire, Bel Canto, sur un jeune handicapé qui  veut s’insérer dans une choral et devient chanteur. Le sujet lui tient particulièrement à cœur, car Margaux a grandit avec sa sœur polyhandicapée, Sylvie. Elle décide d’aborder ce sujet personnel plus frontalement, dans son travail d’auteur, écrit et réalise son premier long métrage Marche ou crève.

Les échos du directeur artistique

Comme il est dit dans sa biographie, Margaux Bonhomme a abordé le sujet de son film frontalement. Sans chichi. Sans esbroufe. Comme une reporter qui se serait glissée au sein de cette famille pour en filmer le quotidien où alternent les moments éprouvants et les instants de bonheur. Cette véracité, elle l'atteint grâce à son filmage, mais aussi grâce à ses interprètes : la lumineuse Diane Rouxel, révélation féminine de La tête haute; Cédric Khan, le réalisateur de L'ennui, Roberto Succo ou dernièrement La prière, qui fait de plus en plus souvent l'acteur et qu'on a vu au Festival dans Les anarchistes; ou encore Jeanne Cohendy, dont la performance est digne de celle de Leonardo di Caprio dans Gilbert Grape ou Daniel Day Lewis dans My left foot.

PROJECTION
CINEMA LE SELECT

STAFF

NEWSLETTER

RESTEZ EN CONTACT :

29 Boulevard Victor Hugo
64500 Saint-Jean-de-Luz

Xabi Garat
05 59 85 80 81 contact@cineluz.fr

www.cineluz.fr

INFORMATIONS :

Office du Tourisme

TEL : 05 59 26 03 16

www.saint-jean-de-luz.com

Découvrez toute l'équipe de l'organisation

RELATIONS PRESSE

Laurent Renard
  • w-facebook
  • YouTube Clean
  • Twitter Clean
  • Instagram Clean

PRESSE

VISUELS  A TELECHARGER  :