Le pardon de Betash Sanaeeha et Maryam Moghaddam
Le pardon de Betash Sanaeeha et Maryam Moghaddam

© Behnoush Mansouri

press to zoom
Le pardon de Betash Sanaeeha et Maryam Moghaddam
Le pardon de Betash Sanaeeha et Maryam Moghaddam

© Hamid Janipour

press to zoom
Le pardon de Betash Sanaeeha et Maryam Moghaddam
Le pardon de Betash Sanaeeha et Maryam Moghaddam

© Hamid Janipour

press to zoom
Le pardon de Betash Sanaeeha et Maryam Moghaddam
Le pardon de Betash Sanaeeha et Maryam Moghaddam

© Behnoush Mansouri

press to zoom
1/4

Iran, de nos jours. La vie de Mina est bouleversée lorsque son mari est condamné à mort. Elle se retrouve seule, avec leur fille à élever. Un an plus tard, elle est convoquée par les autorités qui lui apprennent qu'il était innocent. Alors que sa vie est à nouveau ébranlée, un homme mystérieux vient frapper à sa porte. Il prétend être un ami du défunt et avoir une dette envers lui.

LE PARDON Behtash Sanaeeha.JPG

LE PARDON - Ghasideyeh gave sefid

PREMIÈRE FRANÇAISE / COMPÉTITION / IRAN /1H45

Synopsis

Interprètes

Maryam Moghaddam

Alireza Sanifar

Pourya Rahimisam

Avin Purraoufi

Farid Ghobadi

Lili Farhadpour

Les réalisateurs :
Behtash Sanaeeha et Maryam Moghadam

Behtash Sanaeeha est né à Shiraz. Après un diplôme en ingénierie civil, il se lance dans l’écriture de scénarios et dans la réalisation de courts métrages, de documentaires et de publicités. Il écrit et réalise deux séries d’animation et un film pour la télévision. Risk of Acid Rain, son premier long métrage de fiction, traite des difficultés de la classe moyenne iranienne et a été projeté dans plus de trente festivals internationaux. Behtash Sanaeeha a ensuite coréalisé un documentaire avec Maryam Moghaddam, The Invincible Diplomacy of Mr Naderi sur un Iranien excentrique, décidé à réconcilier les États-Unis et l’Iran. 

Maryam Moghaddam est née à Téhéran. Diplômée de l’Ecole des Arts Dramatiques de Gothenburg (Suède), elle est actrice, scénariste et réalisatrice et a joué à de nombreuses reprises en Suède, notamment au Théâtre National de Göteborg. Elle a joué également dans de nombreux films iraniens, notamment dans Closed Curtain réalisé par Jafar Panahi et Kambuzia Partovi, Ours d’Argent à la 63ème Berlinale. 

La collaboration de Behtash Sanaeeha et Maryam Moghaddam commence avec l’écriture du scénario de Risk of Acid Rain et Ils coréalisent ensuite The Invincible Diplomacy of Mr Naderi, puis écrivent et réalisent ensemble Le Pardon, respectivement leur deuxième et premier film de fiction. 

Les échos du directeur artistique

Les films qui nous proviennent d'Iran sont de plus en plus forts et de plus en plus percutants. Ainsi Le pardon, film co-réalisé par Betash Sanaeeha son actrice principale, la formidable Maryam Moghaddam. Profitant d'une histoire d'erreur judiciaire, le film fait le portrait d'une femme mère seule qui se bat pour ses droits et sa place dans une société iranienne pour le moins patriarcale et celui d'un homme fragilisé, déprimé, coupable d'avoir appliqué une justice aveugle. Passionnant.

Image : Amin Jafari

Montage : Ata Mehrad, Behtash Sanaeeha

Son : Hossein Ghourchian, Abdolreza Heydari

Décors et costumes : Atoosa Ghalamfarsaie

Distribution : KMBO

Équipe

Réalisation : Betash Sanaeeha et Maryam Moghaddam

Scénario : Behtash Sanaeeha, Maryam Moghaddam, Mehrdad Kouroshnia

Production : Gholamreza Mousavi et Etienne de Ricaud

LE PARDON Maryam Moghaddam.jpg