LE JURY

​Président du Jury

CÉDRIC KLAPISCH

Réalisateur, scénariste, producteur, photographe.

Né en 1961 à Neuilly-sur-Seine Cédric Klapisch vit à Paris et suit des études à l'université Paris-III en études de cinéma et l'année suivante à l'université Paris-VIII, où il obtient une Maîtrise de cinéma. Son mémoire, qui porte sur Tex Avery, Woody Allen et les Marx Brothers, s'intitule Le non-sens au cinéma, 6e sens du 7e art. Cédric Klapisch travaille tout d'abord comme électricien sur quelques longs métrages, dont Mauvais sang de Leos Carax, avant de réaliser en 1989 un nouveau court métrage, Ce qui me meut, son titre deviendra plus tard le nom de la maison de production qu'il crée (et qu'il dirige aujourd'hui en collaboration avec Bruno Lévy).

En 1992, Cédric Klapisch passe au long métrage et réalise avec le soutien de Lazennec, Riens du tout.

L'année suivante, Cédric Klapisch accepte de faire un téléfilm pour Arte qui s’inscrit dans une collection lancée par Pierre Chevalier : « Les Années lycée ». Le Péril jeune, À l'affiche, on trouve alors le jeune Romain Duris. Suivront Un air de famille, Chacun cherche son chat, Peut-être. Klapisch écrit ensuite un film policier dont la préparation est retardée de quatre mois et décide alors de réaliser très vite L'Auberge espagnole, en 2001. En 2003 sort Ni pour ni contre (bien au contraire).

Puis en 2005, sort le volet deux de ce qui deviendra une trilogie Les Poupées russes, pour lequel Cédric Klapisch retrouve cinq ans plus tard les personnages de L'Auberge espagnole et notamment Xavier, le personnage principal interprété par Romain Duris et vaut à Cécile de France son deuxième César. En 2008 sort Paris,

En 2010 est diffusé à la télévision L'espace d'un instant, un documentaire réalisé sur la danseuse étoile Aurélie Dupont. La même année, il entame le tournage d’une nouvelle comédie sociale, Ma part du gâteau, avec au générique Karin Viard et Gilles Lellouche. Il revient au cinéma en décembre 2013 pour conclure la trilogie des aventures de Xavier Rousseau, cette fois entre Paris et New York. Casse-tête chinois. Le réalisateur revient au documentaire très peu de temps après : en février 2014, Élévation, documentaire pour Canal+ sur le sauteur à la perche Renaud Lavillenie. Et en septembre, une exposition de photos à la Galerie Paris Cinéma, intitulée Paris-New-York, retrace son parcours d'artiste, entre ces deux mégalopoles.

Fin 2015, il revient à la télévision, en collaboration avec Dominique Besnehard, pour sa première série télévisée, Dix pour cent. En novembre de cette même année, Cédric Klapisch initie aux côtés d'Alain Rocca, président d'Universciné, Pascale Ferran et Laurent Cantet, LaCinetek (http://www.lacinetek.com) plateforme de VOD dédiée au cinéma de patrimoine4.

Enfin, il entame le tournage de son prochain long métrage intitulé Le vin, le vent tourné en Bourgogne avec Pio Marmaï, Ana Girardot et François Civil, dont la sortie est prévue en septembre 2017.

LES JURÉS

Stefi Celma se destine d'abord à la musique et à la chanson, en débutant avec le conte musical Sol En Cirque, écrit par Zazie, en 2005. En 2008, elle participe au jukebox musical Je m'voyais déjà, écrit par Laurent Ruquier, avec les chansons de Charles Aznavour.

Repérée par une directrice de casting et intègre une agence de comédien et commence à tourner dans des séries et des téléfilms avant de décrocher en 2011 le premier rôle féminin de la comédie Case départ de Lionel Steketee, Fabrice Éboué et Thomas N'Gijol. En 2013, on la voit dans deux autres comédies Pas très normales activités, de Maurice Barthélemy et dans Les Profs, adaptation de la bd éponyme par Pierre-François Martin-Laval, dont elle tourne la suite deux ans plus tard. En 2015, on la découvre dans le film d’action Antigang de Benjamin Rocher, puis dans la série télévisée Dix pour cent coproduite et coréalisée par Cédric Klapisch, dont elle tourne actuellement la saison 2, après avoir tourné avec Juliette Binoche, Camille Cottin et Lambert Wilson dans la comédie Telle mère telle fille de Noémie Saglio.

STEFI CELMA

Actrice

Photo © Pauline Darley

MAXIME DELAUNEY

Producteur

Maxime Delauney a travaillé pendant quatre ans auprès de Dominique Besnehard, participant notamment à la création du Festival du Film Francophone d'Angoulême, puis les quatre années suivantes en tant qu'agent artistique de Charlotte Gainsbourg, Alex Beaupain, Sinclair, Jacques Higelin, Alexis Rault, Tom Graffin, Nicolas Rey ou encore Yoann Lemoine (alias Woodkid). Il accompagne par ailleurs depuis 2013 le festival de musiques et cinema en Normandie, Tout un foin. En 2009 il créé avec Romain Rousseau la société Nolita Cinema qui produit le court-métrage La Femme de Rio d’Emma Luchini qui remporte le César en 2015. Leur premier long-métrage, Les Souvenirs de Jean-Paul Rouve (présenté en clôture du 1er Festival) a réuni 1 million de spectateurs en France. On leur doit aussi Un début prometteur  d'Emma Luchini, Comment c’est loin d’Orelsan et Christophe Offenstein et le documentaire In the French de Géraldine Maillet. Les prochaines sorties de la société seront L’Invitation de Michael Cohen, présenté en avant première lors de la soirée d'avant Festival, et Il a déjà tes yeux  de Lucien Jean-Baptiste, présenté en ouverture du Festival.

ALICE ISAAZ

Comédienne

C’est lors de vacances à Biarritz, l’année avant le bac, qu’Alice Isaaz est repérée par Jonathan Borgel qui lui offre un rôle dans son court métrage, Jeanne. Après le bac, elle suit un cursus de deux ans au Cours Florent, puis passe avec succès le concours d'entrée de la Classe libre du Cours Florent où seuls vingt candidats sur 3000 sont admis. Sa carrière débute à la télévision dans Joséphine, ange gardien, Les petits meurtres d'Agatha Christie ou Victoire Bonnot. Après son rôle au cinéma dans La Cage Dorée, en 2013, on la voit dans La crème de la crème (qui lui vaut de figurer sur la liste des Révélations des César 2015), Fiston, Les yeux jaunes des crocodiles ou encore Un moment d’égarement. On l’a vu dernièrement dans Rosalie Blum et à Cannes dans Elle de Paul Verhoeven. A Saint-Jean de Luz on l’a vue dans plusieurs courts métrages et l’an passé dans En mai fais ce qu’il te plait.

LOUIS JULIEN PETIT

Réalisateur, scénariste

Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de Réalisation Audiovisuelle (ESRA) en 2004, Louis-Julien Petit a travaillé pendant plus de dix ans comme assistant mise en scène sur une trentaine de longs-métrages, à la fois français et internationaux. En parallèle à cette activité, il écrit et réalise plusieurs courts-métrages, primés dans de nombreux festivals. En 2013, il termine le long-métrage Anna et Otto, un film autofinancé qu’il aura mis près de 3 ans à réaliser. En Janvier 2015 sort Discount, son premier long-métrage produit par Elemiah, qui raconte comment, pour lutter contre l’installation de caisses automatiques qui menace leurs emplois, les employés d’un Hard Discount créent clandestinement leur propre « Discount alternatif » et luttent, à leur manière, contre le gaspillage alimentaire. Le film a reçu le Prix du Public au Festival du Film Francophone d’Angoulême 2014, le Prix du Meilleur Film au Festival International de Bari 2015, et le Prix Spécial du Jury au Festival du Premier Film de La Ciotat 2015. Fin 2015, il réalise Carole Matthieu, adaptation du roman Les visages écrasés de Marin Ledun, avec Isabelle Adjani dans le rôle titre, qui sera diffusé sur Arte à la fin de l’année 2016. Le film suit une médecin du travail qui tente de venir en aide à des employés poussés à bout par une gestion salariale et des conditions de travail inhumaines. Actuellement, Louis-Julien Petit travaille sur l’écriture de son prochain long-métrage, adaptation du roman Sur la route des invisibles de Claire Lajeunie. Le film suivra une jeune assistante sociale qui intègre un centre d’accueil de jour aidant à la réinsertion de femmes SDF. Seront présentes au casting Leïla Bekhti, Marina Foïs, Corinne Masiero et Sarah Suco.

MARCO PRINCE

Compositeur

Remarqué aux Transmusicales de Rennes en 1990, Marco Prince enregistre avec son groupe de funk FFF en 1991 l’album Blast Culture. Spike Lee réalise le clip de l’album et Georges Clinton la vidéo de la tournée mondiale. Marco Prince et son groupe ont sorti quatre autres albums dont un live et remporté la Victoire de la Musique du meilleur concert en 1997.

Après quelques apparitions en tant qu’acteur dans des films comme Le Défi de Bianca Li ou Le Boulet d’Alain Berberian et Frédéric Forestier, Marco Prince signe sa première BO pour Total Western d’Eric Rochant (dans lequel il joue également). Fasciné par l’aventure, Marco Prince créé alors la société Lola sous la Lune, outil malléable et sur mesure qu’il dote d’un studio professionnel. Il signe ensuite les bandes originales du Pharmacien de Garde de Jean Veber, Tais-Toi de Francis Veber ou Ce qui compte pour Mathilde court métrage de Stéphanie Murat (Jury en 2014) . Il réalise également la BO de la série Mafiosa ou des musiques d’évènements internationaux - la cérémonie d’ouverture des jeux asiatiques de Doha ou celle  de la coupe du monde de Rugby – ainsi que la musique de scène du one man show de Jamel Debouze. Il a aussi été jury de La Nouvelle Star ou acteur au théâtre dans Le Costume mise en scène par Peter Brook ou dans Paris… de Cédric Klapisch.

SOPHIE VERBEECK

Actrice

Sophie Verbeeck suit une formation théâtrale à l’ERAC, l'École Nationale de Théâtre à Cannes et à Marseille, d’où elle sort diplômée en 2011 avec une présentation de Phèdre mise en scène par Valérie Dreville. Dans les années qui suivent, elle participe à diffèrent spectacles, notamment Prière des clowns de Tchekhov mis en scène par Youri Pogrebnitchko et Lilia Zagorskaïa. Après avoir participé à quelques courts métrages et quelques séries télévisées (dont Détectives pour France 2 et Rosemary’s Baby pour NBC), elle se tourne alors vers le cinéma et joue notamment dans Marussia d’Eva Pervolovici, Océane de Nathalie Sauvegrain et Philippe Appietto et Parenthèse de Bernard Tanguy. En 2015, on la voit dans A trois on y va de Jérôme Bonnell qui lui vaut de remporter le Prix Premier Rendez-vous au 29ème Festival Du Film Romantique De Cabourg. Dernièrement on l’a vu dans la série Capitaine Marleau face à Corinne Masiero. Elle sera à l’affiche le 30 novembre à l’affiche d’Iris de et avec Jalil Lespert et avec Romain Duris et Charlotte Le Bon.

PROJECTION
CINEMA LE SELECT

STAFF

NEWSLETTER

RESTEZ EN CONTACT :

29 Boulevard Victor Hugo
64500 Saint-Jean-de-Luz

Xabi Garat
05 59 85 80 81 contact@cineluz.fr

www.cineluz.fr

INFORMATIONS :

Office du Tourisme

TEL : 05 59 26 03 16

www.saint-jean-de-luz.com

Découvrez toute l'équipe de l'organisation

RELATIONS PRESSE

Laurent Renard
  • w-facebook
  • YouTube Clean
  • Twitter Clean
  • Instagram Clean

PRESSE

VISUELS  A TELECHARGER  :