JURY 2022
JURY 2022

Charlène Favier (© Sylvie Castioni), Jean-Paul Gaultier (© Peter Lindbergh), Géraldine Pailhas (© Mathieu Zazzo / Pasco&co), Stéphane Foenkinos (© Bertrand Vacarisas) et Valérie Karsenti (© Cynthia Frebour)

press to zoom
JURY 2022
JURY 2022

Charlène Favier (© Sylvie Castioni), Jean-Paul Gaultier (© Peter Lindbergh), Géraldine Pailhas (© Mathieu Zazzo / Pasco&co), Stéphane Foenkinos (© Bertrand Vacarisas) et Valérie Karsenti (© Cynthia Frebour)

press to zoom
1/1
Géraldine Pailhas, Présidente du Jury

Actrice

Née à Marseille, Géraldine Pailhas se fait connaître du grand public dans La Neige et le feu de Claude Pinoteau (1991), rôle qui lui vaut de recevoir le César du meilleur espoir féminin en 1992. Elle tourne la même année avec Yves Montand dans IP 5 - L'île aux pachydermes de Jean-Jacques Beineix. Maurice Pialat la choisit deux ans plus tard pour donner la réplique à Gérard Depardieu dans Le Garçu. Géraldine Pailhas tourne ensuite dans des comédies à succès, comme Les Randonneurs de Philippe Harel (1997), Peut-être de Cédric Klapisch (1999) ou La Parenthèse enchantée de Michel Spinosa (2000). En 2002, sa prestation dans Le Coût de la vie de Philippe Le Guay lui vaut une nomination au César du meilleur second rôle. Elle est ensuite dirigée par de nombreux réalisateurs reconnus comme Nicole Garcia, Robin Campillo, Pascal Bonitzer, Nicolas Saada, Raphaël Nadjari, Thierry Klifa ou encore François Ozon, avec lequel elle tourne à plusieurs reprises – 5x2 (2004), Jeune et jolie (2013), qui lui vaut une troisième nomination aux César, et Tout s’est bien passé (2021). En 2022, elle était à l’affiche du deuxième film de Christopher Thompson, Tendre et saignant, et retrouve le casting de la série OVNI(s) d’Antoni Cordier pour une deuxième saison diffusée sur Canal+.

Elle sera prochainement à l’affiche de Bardot, série biopic de Danièle et Christopher Thompson sur les jeunes années de BB.

Geraldine Pailhas-2021-Zazzo-L1009352 - copie.jpg

© Mathieu Zazzo / Pasco&co

Charlène Favier

Réalisatrice, scénariste et productrice

Charlène grandit en dévalant les pistes de ski de Val d'Isère d'où elle est originaire. A 18 ans, l’envie de nouveaux horizons la pousse à s'abandonner aux voyages, au théâtre et au cinéma. Diplômée de l'école Jacques Lecoq de Londres, elle s’installe ensuite en Nouvelle Zélande puis en Australie où elle réalise à 23 ans, de manière complètement autodidacte et spontanée, un premier documentaire qu'elle produit avec sa société « Charlie bus production ». A partir de là, filmer devient une évidence, elle trouve enfin un territoire pour être libre, sans avoir à fuir continuellement.

De retour en France, elle réalise ensuite plusieurs courts-métrages et des documentaires tous diffusés sur France 2 dont Odol Gorri sélectionné au César du meilleur court-métrage, au prix France télévision et au prix Unifrance à Cannes en 2019, et présenté au Festival. Elle tourne ensuite Slalom son premier long métrage sélectionné à Cannes en 2020, deux fois nommé au César en 2022 et lauréat d'une dizaine de prix dont le grand prix Elle, le prix d'Ornano Valenti au festival de Deauville et la lumière de la presse internationale pour son actrice Noée Abita. Film également présenté en compétition au Festival International du Film de Saint-Jean-de-Luz.

En juin 2022, Charlène a tourné pour ARTE l'adaptation du Roman de Tanguy Viel, La fille qu'on appelle. Elle prépare actuellement deux longs métrages : Oxana produit par Rectangle production et 2,4,7 films  et Dawn Patrol produit au États Unis par Chernin Entertainment, adapté du roman de Don Winslow .

Charlene_lumière 2021 by _Sylvie Castioni.jpg

© Sylvie Castioni

Stéphane Foenkinos

Réalisateur, metteur en scène, scénariste

Ancien professeur d’anglais, sa rencontre avec Jacques Doillon fait de lui un directeur de casting. Profession qu’il exerce pendant plus de 20 ans sur plus de 80 films (de Godard à Valérie Lemercier en passant par François Ozon, Woody Allen, Terence Malick ou les franchises James Bond & Harry Potter). Parallèlement Stéphane Foenkinos est un adepte des duos. Celui qu’il forme au cinéma avec son frère, l’écrivain David Foenkinos, avec lequel il a co-réalisé trois long métrages : La Délicatesse avec Audrey Tautou et François Damiens, nommé aux César du meilleur premier film et sorti dans 30 pays ; Jalouse avec Karin Viard, nommée aux César de la meilleure actrice, et Les Fantasmes, film à sketches qui réunit une quinzaine de prestigieux comédiens de Denis Podalydès à Ramzy Bedia en passant par Monica Bellucci, Carole Bouquet ou Jean-Paul Rouve. Et au théâtre, avec Tania de Montaigne qu’il adapte et met en scène depuis 2019 : Noire, L’Assignation et Switch. Il est aussi auteur de sketches pour Sylvie Joly (dont il a co-écrit une biographie, C’est votre vrai nom ?) de séries (Vénus & Appolon, Hard, Fais pas ci, Fais pas ça…), a collaboré au spectacle de l’humoriste Thomas Poitevin (Thomas joue ses perruques), et conçu un happening musical autour du cinéma avec le musicien Alex Beaupain (Musicaa). Ayant à cœur la transmission, Stéphane intervient régulièrement dans le milieu associatif, scolaire, universitaire et carcéral ou auprès de chefs d’entreprises. Il anime également des stages de comédiens et des ateliers de scénarii ainsi que des rencontres et débats en festival (Cannes, Deauville, Valence, Série Manias…) et œuvre régulièrement depuis 2013 comme metteur en scène et directeur artistique sur de nombreux événementiels en France et à l’étranger pour la maison Hermès. Par ailleurs ardent défenseur de la parité et de la diversité dans le milieu artistique, il est impliqué dans les associations Le Tunnel des 50 et HeforShe / ONU Femmes France.

Stephane FOENKINOSby Vacarisas.jpg

© Bertrand Vacarisas

Jean Paul Gaultier

Créateur de mode et costumier de cinéma

Jean Paul Gaultier est né en 1952 en banlieue parisienne et a commencé sa carrière chez Pierre Cardin en 1970, le jour de son 18e anniversaire. Après avoir travaillé chez Esterel, Patou et Cardin, M. Gaultier décide de créer sa propre Maison de Couture et présente son premier défilé à Paris en 1976. Le succès critique et commercial ne se fait pas attendre et, au début des années 1980, il est l'un des jeunes créateurs les plus en vue. 

Dès le début de sa carrière, Jean Paul Gaultier a voulu montrer la beauté sous toutes ses formes et qu’elle peut se trouver là où l'on s'y attend le moins, comme dans une vulgaire boîte de conserve… d'abord transformée en bracelet, elle devient ensuite l'emballage de son parfum au succès retentissant. 

En 1984, il lance sa première collection pour Homme intitulée « L’Homme Objet » et en 1997, il réalise son rêve en lançant sa première collection Haute couture « Gaultier Paris ». De 2004 à 2011, il devient également créateur des collections féminines pour la Maison Hermès. En 2015, M. Gaultier décide d'arrêter ses lignes de prêt-à-porter pour se concentrer sur ses collections Haute Couture.

Tout au long de sa carrière, M. Gaultier a travaillé dans la Danse, la Musique et le Cinéma. Ses costumes pour la tournée « Blond Ambition » de Madonna ont laissé une empreinte indélébile dans la culture populaire.

En 1989, il signe sa première collaboration au cinéma avec Peter Greeneway pour le film Le cuisinier, le voleur, sa femme et son amant. Il crée également des costumes pour La Cité des enfants perdus de Caro et Jeunet, puis Cinquième élément de Luc Besson et travaille avec Pedro Almodovar sur les films Kika, La mauvaise éducation et La piel que habito.

En 2018, il  présente le Fashion Freak Show aux Folies Bergère à Paris, une revue qui raconte l'histoire de sa vie et les cinquante ans de la culture populaire à travers le chant et la danse et la mode. Après un parcours triomphal de neuf mois à Paris, le spectacle commence maintenant une tournée internationale.

En janvier 2020, M. Gaultier présente son dernier spectacle de Haute Couture célébrant 50 ans de mode au théâtre du Châtelet. Un spectacle gigantesque avec des pièces maîtresses sur le podium, des mannequins célèbres, des VIP et des amis de la Maison, et des artistes se produisant sur scène comme Catherine Ringer et Boy George.

Désormais, la Maison Gaultier poursuit ses activités de Haute Couture avec un créateur invité par saison qui réinterprète les codes de la Maison.

(credit Peter Lindbergh)_1.jpg

© Peter Lindbergh

Valérie Karsenti

Actrice

Sa formation théâtrale à l’école de la rue Blanche (ENSATT) et les nombreux spectacles dans lesquels Valérie Karsenti joue dès ses débuts lui donnent le goût des rôles de composition et la liberté de pouvoir alterner régulièrement le drame et la comédie.  

Dans les années 90 et 2000, le théâtre lui offre de très beaux rôles et elle enchaîne les spectacles : Colombe avec Jean-Paul Roussillon, Accalmies Passagères qui lui vaut sa première nomination aux Molière, Le Roi se Meurt avec Michel Bouquet, Un petit jeu sans conséquence pour lequel elle reçoit le Molière de la révélation théâtrale féminine. 

Depuis une quinzaine d’années, sans pour autant délaisser le théâtre, la télévision et le cinéma sont de plus en plus présents dans son parcours. Elle tourne notamment avec Bertrand Blier, Toledano et Nakache, Cécilia Rouaud, Gilles Bannier, Pascal Chaumeil, Nina Companeez, Mabrouk El Mechri, Frédéric Tellier, Jérome Commandeur, Mathieu Sapin…

Depuis 2010, elle incarne le rôle de Liliane dans la série Scènes de Ménages

En 2016, elle tourne pour Isabelle Czajka dans Tuer un homme. En 2017, elle tourne aux côtés de François Cluzet et Eric Elmosnino dans L’Ecole buissonnière de Nicolas Vanier, pour lequel elle reçoit le Prix de la meilleure interprétation féminine au Festival International du Film de Fiction Historique.

En 2018, elle est sur scène aux côtés de Didier Bourdon et Thierry Frémont dans Les Inséparables, mise en scène par Ladislas Chollat, et tourne avec Sara Forestier dans Disparition inquiétante réalisé par Arnauld Mercadier.

On a pu la voir récemment dans Paris-Brest réalisé par Philippe Lioret pour Arte, La fugue réalisé par Xavier Durringer pour France 2, et Rebecca de Didier Le Pêcheur pour TF1. Elle sera prochainement dans la nouvelle série Toulouse Lautrec sur TF1.

Au cinéma, elle est actuellement à l’affiche de Champagne ! de Nicolas Vanier et L’homme parfait de Xavier Durringer. 

Valerie Karsenti © Cynthia Frebour.png

© Cynthia Frebour